Maganga Moussavou éconduit des vestiaires lors du match Gabon vs Mali !

Insolite

Maganga Moussavou éconduit des vestiaires lors du match Gabon vs Mali !




Top Infos du mardi

Sports
Maganga Moussavou éconduit des vestiaires lors du match Gabon vs Mali ! © 2018 D.R./Info241


qrcode:http://info241.info/maganga-moussavou-econduit-des-vestiaires-du-match-gabon-vs-mali,4019
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos amis


L'URL courte de cet article est :
http://info241.com/4019


Dans la même rubrique

Dur dur d’être vice-président sans Ali Bongo ! Si ce samedi tous les projecteurs étaient braqués sur les Panthères du Gabon qui ont mordu la poussière à domicile face aux Aigles du Mali, un petit incident s’est produit dans les vestiaires des joueurs. Alors que le vice-président, Pierre Claver Maganga Moussavou, s’était invité dans le vestiaire à la mi-temps et s’apprêtait donc à prendre la parole pour remobiliser les troupes gabonaises, le sélectionneur national Daniel Cousin lui aurait tout bonnement montré la porte de sortie.

Pierre Claver Maganga Moussavou l’apprendra à ses dépens, le sport et la politique ne font pas bon ménage. Ce samedi, après la première mi-temps catastrophique des Panthères du match qui les opposaient aux Aigles du Mali, le vice-président gabonais, nouvellement auréolé du droit de présider les conseils des ministres en l’absence d’Ali Bongo, a voulu avoir le bon rôle.

Le désormais « président » en l’absence d’Ali Bongo, a cru bien faire en faisant immixtion dans le vestiaire des Panthères à la pause. Il était accompagné d’une forte délégation incluant le patron de la Fégafoot, Pierre-Alain Mounguengui et le ministre des Sports Alain Claude Bilie-Bi-Nze.

Une aventure de courte durée puisque le vice-président aura été éconduit par Daniel Cousin selon plusieurs sources. Le sélectionneur national aurait vu d’un mauvais œil l’initiative du vice-président qui souhaitait prendre la parole pour galvaniser les joueurs gabonais avant le début de la seconde période où le Mali menait 1 but à 0.

Si certains médias ont vertement critiqué l’attitude de Daniel Cousin, une bonne partie de l’opinion publique s’en ait réjouit. Car à l’heure où l’objectif majeur est la reconstruction de l’équipe nationale, il est peut être temps que les hommes politiques laissent aux sportifs le soin de travailler sereinement.

Commenter