site internet. Son intronisation devra tout de même attendre son retour sain et sauf à Libreville.

"> Info241 | l’information gabonaise en continu
Même souffrant, Ali Bongo réélu pour 3 ans à la tête de la franc-maçonnerie du Gabon !

Trône ésotérique

Même souffrant, Ali Bongo réélu pour 3 ans à la tête de la franc-maçonnerie du Gabon !




Top Infos du mardi

Société
Même souffrant, Ali Bongo réélu pour 3 ans à la tête de la franc-maçonnerie du Gabon ! © 2018 D.R./Info241


qrcode:http://info241.info/meme-souffrant-ali-bongo-reelu-pour-3-ans-a-la-tete-de-la-franc,4003
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos amis


L'URL courte de cet article est :
http://info241.com/4003


Dans la même rubrique

Ali Bongo a visiblement des grands amis fidèles dans la Grande loge du Gabon (GLG). Bien qu’éloigné de son pays depuis de longs jours, il aurait été élu pour trois ans de plus à la tête de cette loge maçonnique. C’est ce que rapporte hier, l’hebdomadaire Jeune Afrique sur son site internet. Son intronisation devra tout de même attendre son retour sain et sauf à Libreville.

La grande loge du Gabon était de sortie du 1er au 4 novembre dernier à Libreville. On y a appris qu’Ali Bongo, pourtant officiellement musulman, était aussi le grand patron de la loge maçonnique locale gabonaise et de ses ramifications provinciales. Une loge qui à l’issue de sa 35ème assemblée générale ordinaire, a décidé de renouveler sa confiance à Ali Bongo bien qu’absent de ces assises.

Selon un document confidentiel consulté par la rédaction d’Info241, ces festivités maçonniques avaient eu pour cadre le très visible jardin botanique de Libreville. En effet, poursuit l’hebdomadaire, « Plusieurs grands maîtres de grandes loges européennes et africaines avaient fait le déplacement, dont Abel Bensaad (Maroc), Alain Roger Coefé (Burkina) et Benoît Kouassi (Bénin). Albert Pitté suppléait Hamed Bakayoko, le grand maître de Côte d’Ivoire ».

Ce grand monde se réunissait à Libreville alors qu’Ali Bongo était toujours hospitalisé à Riyad. Ce beau monde ne pouvant reporter leur messe maçonnique prévue de longue date, il s’est donc donné rendez-vous à Libreville en l’absence d’Ali Bongo, grand maître de cette loge depuis son accession au pouvoir en 2009. Un trône pour lequel il avait là aussi, succédé à son père, mort au pouvoir au Gabon après 42 ans de règne.

Espérons qu’Ali Bongo qui visiblement est de toutes les obédiences tant religieuses qu’ésotériques, retrouve rapidement son trône de maître de loge incontesté. Car absent de cette cérémonie de quatre jours, son intronisation a été reportée. Comme quoi, elle est aussi reste assujettie à ce que si passe actuellement au King Faisal Hospital de Riyad où Ali Bongo y est hospitalisé depuis bientôt trois semaines.

Commenter