Tombée de rideau sur le concours NASA Space Apps Challenge 2018 au Gabon

Concours

Tombée de rideau sur le concours NASA Space Apps Challenge 2018 au Gabon




Top Infos du mardi

Technologie
Tombée de rideau sur le concours NASA Space Apps Challenge 2018 au Gabon © 2018 D.R./Info241


qrcode:http://info241.info/tombee-de-rideau-sur-le-concours-nasa-space-apps-challenge-2018,3949
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos amis


L'URL courte de cet article est :
http://info241.com/3949


Dans la même rubrique

Durant 48 heures, de nombreux jeunes inventeurs ainsi que les apprenants de la structure numérique L’école241 ont réfléchi sur une des six thématiques déjà sélectionnées par la NASA (National Aeronautics and Space Administration) sur son site internet, pour apporter une solution innovante, via une application mobile ou web, afin d’améliorer des conditions des vies humaines sur terre.

Les locaux de l’Ogooué Labs, partenaire de l’événement, situés à l’Ancienne Sobraga, dans le 1er arrondissement de la commune de Libreville, ont abrité ces travaux qui n’ont lieu qu’une seule fois par année parce que c’est la seule période où la NASA ouvre son espace numérique au monde entier. Cet Hackathon qui, s’est déroulé dans 80 pays et 200 villes du 20 au 21 octobre 2018, a regroupé 16 équipes contenant chacune 4 ou 5 inventeurs au niveau national.

Devant un jury composé d’experts du numérique et de l’innovation technologique, les inventeurs ou aspirants inventeurs ont usé d’habilité et d’ingéniosité pour révéler au public leur génie créateur.

Malgré le niveau élevé des inventeurs qui ont su convaincre le jury et le public de la pertinence de leurs travaux, il fallait bien qu’il y ait un vainqueur au plan national. Le groupe MWL a donc réussi à tirer son épingle du jeu en étant le vainqueur de cette compétition très convoitée dans le monde entier.

Le groupe MWL, vainqueur de l’édition 2018

Horacio Philippe, Ongone Meric Pierce, Mamboundou Bibalou Ismai Charline et Nyama Abel ont conçu un prototype d’application permettant au personnel médical ou scientifique de déterminer avec précision dans un espace donné, après introduction d’une base de données le taux potentiel de contamination par le paludisme à chaque période de l’année prise en compte. Cette application marchera dans tout lieu où elle serait sollicitée.

Une révolution scientifique prendra son envol si le projet venait à être validé au haut niveau par les dirigeants de la NASA aux USA. Les deux autres équipes qui ont suivi sont notamment Elam Labs, deuxième et Lightness troisième. Par conséquent, les trois meilleurs projets seront envoyés à la NASA pour compéter avec les autres projets venant des quatre coins du monde.

Par Roland RV OLOUBA OYABI

Commenter