Leurs primes impayées, les sénateurs gabonais éconduisent le ministre du Budget !

Grogne

Leurs primes impayées, les sénateurs gabonais éconduisent le ministre du Budget !




Top Infos du dimanche

Politique
Le ministre face aux sénateurs en colère © 2018 D.R./Info241


qrcode:http://info241.info/leurs-primes-impayees-les-senateurs-gabonais-econduisent-le,3991
Flashez le qr-code ci-dessus pour partager l'article à vos amis


L'URL courte de cet article est :
http://info241.com/3991


Dans la même rubrique

Comme quoi ventre affamé n’a pas d’oreilles ! Le ministre gabonais du Budget Jean Fidèle Otandault l’aura appris hier à ses dépens. Alors que celui-ci s’y était rendu pour défendre le projet de loi de Finances 2019, les sénateurs de la commission des Finances du Budget et des Comptes économiques de la Nation l’ont gentiment renvoyé à ses chères études. En cause, le ministre a oublié de régler 4 mois d’arriérés de frais de session dus aux sénateurs !

Sale temps pour Jean Fidèle Otandault hier matin au palais du sénat de Libreville. Venu pour défendre le projet de loi de Finances 2019, les membres de commission chargée de l’entendre, lui ont paisiblement laisser développer ses arguments avant de prendre la parole et l’inviter à quitter les lieux. Le ministre sera autorisé à y revenir quand celui-ci aura enfin réglé leurs 4 mois d’arriérés de frais de session.

Le président de ladite commission, André Richard Moussounda Mikala, s’est voulu très courtois et laconique vis-à-vis du ministre : « il était également prévu que nous auditionnions le ministre d’Etat en charge du Budget sur son exposé de motif relatif au projet de la loi de Finances 2019, mais vu que notre situation ne nous le permet pas, et le ministre lui-même sait pourquoi, je suggère que nous remettions tout ça à une prochaine fois ».

C’est en ces termes très policés que Jean Fidèle Otandault a été invité à tout faire pour payer nos sénateurs en colère. Ceux-ci ne réclamant pur et moins que le fruit de leur travail, c’est-à-dire leurs primes impayées que le ministre du Budget invalide depuis 4 mois ! Comme quoi, si le ministre veut faire voter sa loi de Finances, il faudra que celui-ci s’exécute et règle la note due à nos illustres représentants du peuple !

Commenter