Maltraitance

Comment Olam Gabon traite son personnel gréviste près de Mouila




Top Infos du mardi

L’image du jour
Des mères et pères de famille contraints à caresser le sol par la police gabonaise © 2018 D.R./Info241

Pour avoir déclenché une grève à l’usine de Mboukou, près de Mouila (Ngounié), le personnel gabonais de l’entreprise agricole Olam Gabon a été « correctement » molesté par les forces de l’ordre le 15 octobre dernier. Les agents qui réclamaient l’amélioration de leurs conditions de travail et plusieurs primes, ont passé 24h en garde à vue où ils auraient été dénudés. Depuis, des dizaines d’agents auraient tous reçu des lettres de pré-licenciement « abusifs » de la part de la filiale du géant singapourien Olam.

Commenter